bcg

Le gaspillage
Dans ce chapitre je vais m’arrêter sur trois sujets : l’eau, l’électricité et la nourriture.

L’eau L’eau sera le grand problème du XXIe siècle. De par une démographie galopante, de moins en moins d’hommes auront accès à l’eau potable sans compter les nappes phréatiques que nous polluons lentement mais sûrement. Ce qui est le plus étonnant c’est l’indifférence de tous les pouvoirs politiques face à ces problèmes. Nous sommes en face d’un aveuglement presque volontaire. Les précipitations sont générées par la conjonction de quatre facteurs : l’évaporation maritime, l’évaporation terrestre et les changements de températures qui provoquent les vents et la rotation de la terre. La température et l’eau sont les deux piliers de la vie végétale qui permet la Vie, dans nos conditions terrestres. Nous ne pouvons rien pour ou contre la température mais, par contre beaucoup vis-à-vis de l’eau. NOUS POUVONS DEVELOPPER, PAR CONTRE, LE RESPECT DE L’EAU, DEVENIR CONSCIENTS QU’ELLE EST PLUS PRECIEUSE QUE L’OR. L’OR SATISFAIT NOTRE AVIDITE, SOURCE DE TOUS NOS MAUX, MAIS L’EAU PERMET LA VIE !! Le premier acte du respect c’est d’éviter le gaspillage, dans toutes les situations.

L’électricité Tchernobyl, Fukushima ont mis le doigt, d’une manière dramatique, sur ce que pouvait coûter la dépendance nucléaire pour la production de l’électricité. Là encore les autorités politiques et militaires ont délibérément fermé les yeux sur les conséquences des menaces p otentielles résultant d’une évaluation superficielle des risques. UNE FOIS ENCORE NOUS DEVONS APPRENDRE A RESPECTER L'ELECTRICITE A EN CONSOMMER LE MOINS POSSIBLE. Il est vrai qu’elle ne peut être stockée. Si, comme beaucoup de pays le préconisent, nous devons sortir du nucléaire, alors développons encore davantage les moyens alternatifs de production, pompes à chaleur, panneaux voltaïques, meilleure utilisation des cours d’eau, enfin augmentation systématique de l’isolation thermique. Je suis, en outre, persuadé qu’il y a encore beaucoup de moyens à découvrir. Si nous considérons attentivement notre entourage quotidien, nous découvrirons des dizaines de moyens de ne pas gaspiller l’électricité.

 
Nourriture. Une fois de plus il faut insister ici sur LE RESPECT DE LA NOURRITURE. N'OUBLIONS PAS QUE NOUS JOUISSONS D’UNE FAVEUR D’AVOIR A MANGER et que nombreux sont ceux qui ne mangent pas à leur faim voire qui meurent de faim. Il est très étrange de constater le mépris avec lequel nous traitons la nourriture une fois que nous sommes rassasiés. Pas seulement les consommateurs, les producteurs ou intermédiaires également. Au lieu de soigner la qualité au départ, ils raccourcissent la date de péremption afin de jeter la nourriture plus vite. Prenons l’habitude d’accommoder nos restes et d’éviter le gaspillage à tous les niveaux.