bcg

Enfants Nouveaux ou Indigos

Les Enfants Nouveaux sont déterminés par la PRECESSION DES EQUINOXES. Découverte probablement égyptienne, c’est ce que l’on pourrait appeler la rotation inverse de la toupie. La Terre tourne dans le sens contraire des aiguilles de la montre. Mais, en même temps une lente rotation en sens inverse fait que la terre modifie sa position par rapport aux constellations fixes du ciel. Ce mouvement est d’environ 1/72 de ° par année, donc 1 ° tous les 72 ans. Les 12 constellations qui partagent notre ciel comptent environ 30°, donc pour parcourir une constellation il faut environ 30 X 72 ans = 2160 ans = la durée d’une Ere. A l’équinoxe de printemps, le soleil se lève devant une constellation donnée : à l’époque de Moïse le soleil se levait devant la constellation du Bélier, à l’époque du Christianisme devant la constellation des Poissons, actuellement devant le Verseau. Nous sommes au début de l’Ere du Verseau et les enfants nés dans cette époque sont en partie des ENFANTS NOUVEAUX OU INDIGOS (environs 27 % de la population mondiale actuellement).

Ces enfants sont souvent très différents de leurs parents, à moins que ceux-ci soient déjà des Enfants Nouveaux. Ils ont un comportement souvent incompréhensible,  souvent en échec scolaire, alors qu’ils sont surdoués, artistes précoces, mais généralement mal accueillis et incompris dans un monde qui ne semble pas fait pour eux, avec des pédagogues souvent incompétents par ignorance. Ils illustrent parfaitement l’aphorisme de Clément d’Alexandrie »Si l’inattendu n’est pas attendu, on ne va jamais le découvrir car il ne pourra pas être ressenti et nous demeurera imperceptible ». J’ai découvert un moyen de les identifier : la couleur de leurs yeux : souvent ils ont un regard étrange, un bleu pâle cerclé de noir, ou un regard très foncé où prunelle et pupille se confondent ou encore un brun très clair avoisinant avec l’orange. Une mère m’a assuré que sa fille avait des yeux d'un bleu virant au vert. Je ne l’ai jamais rencontrée.

Ces enfants sont tous particuliers et requièrent une attention spéciale et surtout des personnes qui les comprennent, qui ne les considèrent pas comme anormaux, à mettre en institution ce que j’ai vu faire souvent ou alors les traiter à la Ritaline.